Chaque organisation a son système social, ce qui décrit simplement la façon dont les gens travaillent et vivent ensemble pour arriver aux résultats.

Dans n’importe quelle organisation, il existe toujours deux organigrammes : le formel, connu de tous, et l’informel, connu des joueurs expérimentés. Quand on veut comprendre son organisation, on doit observer l’invisible et le non-dit : les interactions entre les gens, comment les informations circulent, comment les décisions sont prises, quels comportements sont valorisés et comment les conflits sont résolus.

Pour en faire une image, on peut comparer l’organisation formelle au squelette de la compagnie alors que le système social serait le système nerveux, celui qui envoie les messages, les actions et les réactions dans les différentes unités.

Prochaine étape: le leader stratégique.