Lorsqu’ils sont gérés constructivement, les conflits peuvent apporter une nouvelle compréhension des enjeux et des besoins individuels et collectifs et contribuer au succès en générant une énergie nouvelle.

Peu importe son niveau, tôt ou tard, un leader sera confronté à des opinions ou des positions divergentes avec ses pairs, ses patrons ou les gens qui relèvent de lui. Prévenir et gérer les conflits fait partie inhérente du rôle du leader. Un conflit c’est n’importe quelle situation où les intérêts, les objectifs, les styles personnels ne sont pas compatibles. La probabilité de conflits est encore plus élevée dans un environnement multiculturel.

Un conflit non géré ne disparaîtra pas de lui-même, il va escalader et s’aggraver, ce qui non seulement entraînera beaucoup de souffrance pour les personnes impliquées, mais sera très couteux pour l’organisation. Développer des habiletés de gestion de conflits implique à la fois des compétences émotionnelles, cognitives et comportementales.

Prochaine étape: leadership tactique.